Michel Lécureur : Barbey d’Aurevilly, le Sagittaire.

Une biographie très complète de Jules Barbey d’Aurevilly ( 29 €, 540 pages) par Michel Lécureur. Il rappelle les éléments traditionnellement connus avant de les vérifier pour les infirmer ou les compléter . Des enquêtes policières et scientifiques racontées souvent avec humour et distanciation. De nombreux faits et éléments inédits.

Grand spécialiste de Marcel Aymé dont il a publié les « Œuvres romanesques » ( Pléiade) et auquel il a consacré une biographie, Michel Lécureur est également le biographe de Raymond Queneau et de René Fallet ( Belles Lettres) .

Depuis sa mort, une quinzaine de biographies ont été consacrées à Jules Barbey d’Aurevilly (1808-1889) , écrivain, journaliste et théoricien du dandysme, avec plus ou moins de bonheur . En particulier, leurs auteurs ont souvent suppléé un manque d’informations par leur imagination et beaucoup de compilation. A l’occasion du bicentenaire de la naissance de l’auteur des Diaboliques, voici une biographie qui repose sur une abondante documentation puisée aux meilleures sources : Bibliothèque nationale, Bibliothèque de l’Institut, Archives départementales, Musée Barbey d’Aurevilly à Saint-Sauveur le Vicomte (50) …

C’est l’occasion, pour Michel Lécureur, de compléter certaines informations ou de redresser des erreurs, comme celle qui consiste à dire que Barbey d’Aurevilly est mort pauvre et isolé. Persuadé, comme l’auteur qu’il a étudié , que l’érudition par-dessus est un fardeau alors que par-dessous elle constitue un piédestal, M. Lécureur s’est évertué à écrire un livre accessible à un public très large . On sent vivre Barbey d’Aurevilly, époque après époque, avec ses passions, ses colères et ses doutes. Le Sagittaire des Lettres est évoqué avec tout son esprit et toute sa fougue dans cette biographie résolument novatrice, qui remet en avant une œuvre littéraire marquée par la foi et le péché.

Ce contenu a été publié dans Publications. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.